0 3 minutes 6 mois

Des enfants de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, sont impactés par la pénurie en eau qui sévit ce dernier temps dans la ville. Au quartier Nyalukemba par exemple, certains enfants affirment qu’ils se lèvent à 3 heures du matin, à la recherche de l’eau, ce qui fait qu’ils ratent souvent les cours.

Nous souffrons beaucoup pour avoir de l’eau dans ce quartier. Nous manquons parfois de l’eau à boire, même pour lessiver ou préparer la nourriture, c’est très compliqué. Nous demandons aux autorités de nous aider. Qu’ils pensent à un autre moyen de nous approvisionner en eau. Parce que la Regideso n’envoie pas de l’eau ici. Parfois je me lève à 3 heures du matin pour aller chercher de l’eau. Parfois j’ai peur mais je n’ai pas le choix parce que je ne peux pas aller à l’école en étant sale,” confie Dieumerci, 14 ans, élève en 7ème année.

Dans ce quartier, le manque d’eau fait que certains parents envoient leurs enfants puiser de l’eau des puits. Une eau non potable, qui cause souvent des maladies chez les enfants.

Parfois nous passons la nuit sans manger par manque d’eau. Les enfants aussi vont souvent à l’école sans se laver. Nous avons vraiment besoin de l’eau,” déclare Furaha, mère de 6 enfants. “Nous puisons de l’eau sale dans des puits, et cette eau fait que nos enfants tombent malades. On ne peut rien faire sans eau. Que les autorités nous aident,” declare Hélène, habitante de l’avenue Evariste.

La semaine dernière, des habitants de la majeure partie de Bukavu ont passé un peu plus de 6 jours sans eau, suite à une panne survenue sur une conduite de la Regideso, alors que d’autres ont déjà fait des mois sans être desservis en eau.

La Regideso qui dit être dans l’impossibilité de fournir l’eau régulièrement à tous les quartiers, vu que le besoin en eau est largement supérieur à sa capacité actuelle, rassure que tout est mis en œuvre pour trouver une solution durable à ce problème.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.