0 3 minutes 9 mois

Le phénomène « école buissonnière » appelé localement «Buma Heure», prend de plus en plus de l’ampleur dans plusieurs écoles de la ville de Walikale, en province du Nord-Kivu.

Selon un enseignant interrogé par un reporter de Watoto News, ce phénomène consiste à sécher les heures de cours pour aller “vagabonder” dans la rue, et surtout dans des restaurants, pendant les heures de cours.

Des élèves quittent l’école surtout pendant la récréation, et se rendent au restaurant. Lorsque la récréation prend fin, les uns décident de rentrer à l’école, mais les autres commencent à vagabonder dans la rue jusqu’à la fin des heures de cours. Et ils rentrent à la maison avec leurs camarades comme s’ils étaient à l’école,” fustige cet enseignant.

Un autre élève approché, dit être au courant de ce phénomène. Selon lui, cette situation est liée au manque de collaboration entre les écoles et les parents, alors qu’ils devraient faire ensemble le suivi des études des enfants.

“Ce phénomène est fréquent dans mon école. Il y a même des collègues qui profitent de cette ambiance pour bouffer les frais scolaires, car ils savent que les parent ne viendront pas contrôler s’ils sont en ordre,” confie-t-il.

Mais du côté des parents, ils rejettent la faute aux enseignants et responsables d’écoles, qui selon eux, ne mettent plus l’accent que sur la perception des frais scolaires, en lieu et place d’une discipline et de l’éducation de qualité.

Ils constatent les absences injustifiées des élèves sans toute fois informer les parents, qui pour eux pensent que leurs enfants sont à l’école et pourtant ils sont dans la rue. Et curieusement la majorité de ces enfants montent de classe à la fin de l’année, car chaque école ne veut pas perdre d’effectif,” s’indigne un parent.

Des observateurs appellent les responsables de l’EPST à s’impliquer, et sanctionner tous les responsables d’écoles, qui laissent les élèves persister dans ce désordre. Ces derniers invitent également les parents et les enseignants à une bonne collaboration, en matière de suivi de la situation des élèves.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.