0 2 minutes 1 mois

Le parlement d’enfants asbl de la ville de Goma au Nord-Kivu a plaidé ce mercredi 12 juin 2024 pour l’implication des autorités et des parents afin de lutter contre le travail des enfants.

Cet appel a été lancé à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée chaque 12 juin. Cette année, elle est célébrée sous le thème “Respectons nos engagements : mettons fin au travail des enfants”.

Selon Diego Amani, président du parlement d’enfants asbl à Goma, l’exploitation des enfants dans des travaux constitue un manquement aux droits des enfants et un frein au développement de notre pays.

L’enfant n’est pas un objet à utiliser mais un être pour l’avenir de notre pays. Exposer l’enfant à des travaux, c’est une blessure pour notre pays, un manquement à ses droits“, a-t-il déclaré.

Il a sensibilisé les parents, les autorités et les autres acteurs au respect des droits des enfants.

Nous célébrons cette journée pour sensibiliser toutes les couches sociales, y compris les enfants, au respect de leurs droits, car ils sont l’avenir de demain“, a-t-il ajouté.

Il est à rappeler que plusieurs enfants déplacés par la guerre effectuent de petits commerces dans la ville de Goma pour la survie de leur famille, une situation que les autorités devraient prendre en compte pour la protection des droits des enfants, selon cette structure.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.