0 4 minutes 1 mois

Le monde a célébré mercredi 5 juin, la journée mondiale de l’environnement. A cette occasion, l’organisation Action de Développement pour la Promotion des Enfants (ADPE) a organisé une conférence sur lutte contre les déchets plastiques, à Bukavu au Sud-Kivu.

Cet événement a réuni des acteurs locaux, des experts et des activistes en environnement pour discuter des défis et des solutions pour réduire l’impact des déchets plastiques sur l’environnement, la santé publique et l’écosystème du lac Kivu.

Pour Jack Naga, coordonnateur de l’ADPE, cette activité s’inscrit dans le cadre d’immortaliser l’environnement assaini et de rappeler à tout le monde son rôle pour contrer la pollution plastique dans la ville.

“Nous avons marqué et immortalisé cette journée sur la thématique de la lutte contre les déchets plastiques où on a eu l’occasion d’inviter beaucoup de partenaires et d’entreprises qui oeuvrent dans ce domaine. On se dit qu’on est la dernière génération qui puisse corriger cette pratique. Cette occasion était donc de rappeler à chacun qu’il a un rôle important à jouer pour contourner la pollution plastique,” fait savoir le coordonnateur de cette structure.

Au cours de cette activité, des orateurs ont procédé par une présentation des statistiques alarmantes sur la production et la gestion des déchets plastiques à Bukavu.

Selon les données fournies par l’ADPE, la ville produit chaque année des milliers de tonnes de déchets plastiques, dont une grande partie se retrouve dans les rues, les cours d’eau et les zones périurbaines, causant des dommages considérables à l’écosystème local, le lac Kivu.

Crispin Ngakani, jeune activiste de l’environnement et représentant de Clamateclok en RDC, parle de la nécessité d’agir dans l’urgence pour la réduction des déchets plastiques.

“Chacun doit déjà comprendre les méfaits d’un environnement malsain. C’est très urgent de contrer ce fléau environnemental. Dans l’horloge climatique, il nous reste que 5 ans pour finir avec la pollution plastique à travers le monde . Nous devons sensibiliser la population à la réduction, au tri et au recyclage des déchets plastiques, ainsi que la nécessité de renforcer les infrastructures de collecte et de traitement des déchets dans la ville,” note-t-il.

Notons qu’à l’occasion de cette conférence, l’Action de Développement pour la Promotion des Enfants a procédé à l’exposition des œuvres qui émanent des déchets plastiques. Un moment de valoriser la bonne utilisation des bouteilles et autres déchets en plastiques.

Des réalisations comme la pirogue, des chaises, des sacs, des sous-plats, des bacs à papier issus des bouteilles et autres déchets plastiques recyclés ont été présentés aux participants.

Un appel à une action concertée de tous les acteurs concernés a été lancé, pour mettre en place des politiques et des actions concrètes visant à réduire la production de déchets plastiques, à promouvoir le recyclage et à sensibiliser la population à l’importance de préserver l’environnement pour les générations futures.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.