0 2 minutes 2 mois

A l’occasion de la journée de l’enfant africain, ce mardi 04 juin 2024, la division provinciale du Genre, Famille et Enfant au Sud-Kivu, a organisé à Bukavu une réunion avec les acteurs de l’éducation formelle et non formelle, ainsi que les acteurs impliqués dans la protection et la défense des droits de l’enfant.

« Nous avons décortiqué le thème de l’année qui est l’éducation pour tous, et nous avons parlé de l’état de lieu de l’éducation au Sud-Kivu. Certes que chaque enfant a droit à l’éducation mais l’accès au Sud-Kivu cause encore un problème pour certains suite à plusieurs facteurs,» a déclaré Marcellin Shabani, chef de bureau à la division de genre, famille et enfant.

En marge de cette journée, dont les activités s’étalent sur tout le mois de juin, la Division du Genre compte regrouper les enfants autour de plusieurs activités, les impliquant dans la promotion de leurs propres droits.

«Le gros des activités est intégré dans les activités de sensibilisation à travers les médias, les communautés ecclésiastiques, les organisations et structures d’encadrement des enfants… Il y aura aussi le plaidoyer des enfants en matière de l’éducation et la mise en place du comité urbain des enfants,» a ajouté Marcellin Shabani.

Pour rappel, la journée de l’enfant africain est une journée internationale organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l’Organisation de l’unité africaine, en souvenir du massacre des centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto, par le pouvoir de l’apartheid, le 16 juin 1976.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.