0 3 minutes 2 mois

L’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP) a effectivement débuté ce lundi 3 juin 2024 à Mbandaka, en province de l’Equateur. Le lancement a été fait à l’école primaire Liboke moko de la sous-division de Mbandaka 1, par le ministre provincial en charge de l’éducation.

Dans son mot, le directeur provincial en charge de l’éducation nationale et nouvelle citoyenneté, Hervé Mungeta Makule, a indiqué que pour cette année, la province éducationnelle Equateur 1 attend 37.444 candidats.

“Je suis là pour vous encourager de passer avec sérénité, car ce n’est pas difficile c’est juste un exercice, comme ceux que vous faites souvent. Nous vous demandons de travailler avec sérénité, de compter sur vous-même et de faire calmement vos examens. Je demande aux surveillants, de vous surveiller avec douceur et amour mais avec sévérité,» a-t-il indiqué.

De sa part, l’inspecteur général Adjoint et superviseur national, Metela Remy, précise que le gouvernement n’a pas abandonné sa détermination pour la gratuité, malgré l’état de la guerre qui sévit dans le pays.

Lors de ce lancement, le Ministre de l’éducation, Steve Epusaka a dit être satisfait du taux de participation des candidats à cet examen national.

“Il y a un effectif de 61.251 candidats soit 31.166 filles et 30.085 garçons pour toute la province. Des chiffres bien encourageant comparativement aux éditions précédente. Chers élèves, la province attend de vous les bons résultats, notre souhait est que les lauréats en grande mention viennent de l’Equateur. Vous ferez non seulement la joie de vos parents mais aussi la fierté de toute la province,» a-t-il indiqué.

Notons qu’après l’ouverture des males en présence des autorités et des représentants des élèves, la journée a été clôturée par la visite des salles de passation des examens.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.