0 2 minutes 2 mois

Les épreuves de l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP) 2023-2024 ont été lancés ce lundi 3 juin 2024 au complexe scolaire Thereza Mira, dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

La conseillère en charge de l’éducation du Gouverneur de la province, Mme Prisca Luanda, qui a lancé ces épreuves, a indiqué que plus de 155 000 enfants finalistes, dont 77 605 garçons, répartis dans 610 centres à travers la province du Nord-Kivu, sont attendus.

Selon elle, chiffres sont en augmentation de 1,3% par rapport à l’année précédente, suite aux différentes dispositions prises par le gouvernement provincial et les services techniques provinciaux pour la délocalisation de certains centres à Goma, suite aux zones occupées par le M23.

Une occasion pour elle de remercier toutes les parties prenantes, notamment de l’EPST, les parents et les enseignants pour la réussite de cette année.

Elle appelle les finalistes à la responsabilité pour un bon déroulement de ces épreuves :

“Chers candidats finalistes, sachez que nos yeux sont braqués sur vous en ce jour. Mettez-vous au travail pour honorer vos parents, évitez la tricherie car c’est la source de plusieurs échecs.” A-t-elle déclaré.

Rappelons que ces épreuve nationales, sanctionnant la fin du cycle primaire, s’étendront sur deux jours, soit du 3 au 4 juin.

Après le lancement solennel et la remise à titre symbolique des items aux élèves, la ministre provinciale de l’éducation, accompagnée des responsables de l’EPSP et des journalistes, a fait le tour de certains centres pour se rassurer de l’effectivité du déroulement de cet examen.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.