0 3 minutes 2 mois

Le ministre provincial chargé de l’éducation, culture et arts au Sud-Kivu, David Mubalama encourage les jeunes et femmes qui entreprennent pour leur autonomisation malgré de nombreuses difficultés. Il l’a dit lors du lancement officiel de l’association Mwanamuke Shujaa, ce samedi 1er juin 2024 à Bukavu.

Conscient des défis que rencontrent les femmes et jeunes dans l’entrepreneuriat, David Mubalama parle de Mwanamuke Shujaa comme une jeunesse résiliente face aux défis car, pour lui, cette structure donne de l’espoir de vie à beaucoup de jeunes.

“Certes, des défis qui rongent notre société congolaise, sont énormes. Que cela ne vous décourage pas, ce n’est pas facile. Vous êtes une jeunesse qui veut se débarrasser des préjugés. Ce n’est pas aussi facile parce qu’il y a beaucoup de défis de gouvernance, de sécurité qui constituent des obstacles pour la jeunesse. Mais je vous exhorte à rester unis et vous regrouper dans des associations afin d’échanger et voir dans quelle mesure corriger des erreurs de vos parents que nous sommes,” a déclaré David Mubalama.

Se basant sur les us et coutumes rétrogrades, le Ministre de l’éducation au Sud-Kivu a réitéré son accompagnement des activités de Mwanamuke Shujaa, du fait qu’en son sein, les jeunes filles sont prises en considération, la détermination étant sentie dans la quête de l’autonomisation des femmes et jeunes.

” En vous regardant je trouve des jeunes responsables. Je vous dis que je suis encore plus engagé que jamais pour vous accompagner parce que je sents que vous êtes déterminés. Vous êtes une jeunesse dont nous avons besoin. Oui, j’aime bien ceux qui prennent conscience. Si dans des années passées la femme et la jeune fille étaient considérées négativement, mais aujourd’hui la donne a changé et surtout comme vous le savez dans notre pays le Congo nous avons comme premier ministre, une femme “, renseigne le Ministre.

A cette occasion, celui-ci appelle à la créativité entrepreneuriale des femmes et jeunes sans attendre de l’emploi. Également, précise-t-il, le gouvernement compte accompagner les initiatives des jeunes pour mieux préparer un avenir meilleur de la province et du pays.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.