0 2 minutes 2 mois

Quatre écoles primaires et deux écoles secondaires situées dans la sous-division de Mbandaka 2 ont repris les cours ce lundi 27 mai. Elles avaient été victimes d’une interruption forcée suite au manque de climat de paix qui régnait à l’assemblée provinciale de l’Équateur.

Ces écoles sont logées juste derrière le bâtiment de l’hémicycle. Après deux semaines d’interruption des activités scolaires, la réouverture a effectivement eu lieu aujourd’hui.

Les autorités se plaignent de la diminution du nombre d’enfants, alors que la plupart d’entre eux sont des riverains. Dans un entretien avec un correspondant de Watoto News, Boniface Longomo Iyambe, préfet des études de l’Institut Du 1er Juillet, évoque des difficultés rencontrées suite à cette perturbation.

« Nous faisons de notre mieux pour rattraper les cours, car il y a des épreuves qui doivent se passer au niveau de l’école pour tous les élèves, notamment ceux de la 8ème année. Il y a également le TENASOSP qui se profile à l’horizon, ainsi que les épreuves de l’examen d’État qui débuteront à partir du 24 juin, soit dans 28 jours. Nous demandons aux parents de conscientiser leurs enfants et de les renvoyer à l’école », a déclaré Boniface Longomo Iyambe.

Notons que les écoles qui ont été concernées par l’interruption sont l’E.P Mambenga, E.P Lisanga, E.P Kipoi, E.P Lokole au primaire, ainsi que les écoles secondaires Institut Du 1 Juillet et Institut du 24 Juin.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.