0 8 minutes 2 mois

Le diabète de type 1 est une maladie chronique qui se déclare lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline. Il revêt d’énormes conséquences chez les enfants. C’est par exemple la soif intense, l’amaigrissement, la fatigue et les envies fréquentes d’uriner.

Pour comprendre à fond cette maladie, ses symptômes et moyens de traitement chez les enfants, Watoto News a rencontré ce mercredi Babwirizi Nibamba Divin, un Pédiatre-Diabetologue.

Entretien

Watoto News : Quels sont les signes avant-coureurs du diabète chez les enfants ?

Divin : En réalité chez les enfants atteints du diabète, on peut observer d’abord l’amaigrissement qui est brutal, une polyurie c’est-à-dire que l’enfant urine beaucoup, la polydipsie car il prend beaucoup d’eau. Dans la plupart des cas, on observe une polyphagie ; une perte de poids inexpliquée, le changement de la vision. Les enfants diabétiques peuvent se sentir fatigués et irritables en raison de l’incapacité de leur corps et ressentir une soif intense et avoir constamment faim, même s’ils mangent régulièrement.

Watoto News : Comment le diabète de type 1 chez les enfants est-il diagnostiqué ?

Divin : Pour diagnostiquer le diabète de type 1 chez l’enfant, on doit d’abord doser la glycémie pour se rassurer que c’est réellement un diabète , également le taux d’insuline. Mais aussi l’acide cétonique parce qu’à cause de cette absence de l’insuline qui est absolue en cas de type 1 dans les fusions pathologiques , ce type de diabète nous ramène à une cétose.

Le diabète de type 1 chez les enfants est généralement diagnostiqué à l’aide d’examens médicaux et de tests sanguins. C’est par l’Anamnèse et examen physique, le test de glycémie, le test d’hémoglobine glyquée: Ce test mesure le taux moyen de glucose dans le sang sur une période de 2 à 3 mois et le test de cétone dans l’urine.

Si le médecin suspecte un diabète de type 1 chez un enfant, il recommandera généralement des tests supplémentaires et une consultation avec un endocrinologue pédiatrique pour une prise en charge spécialisée.

Watoto News : Quels sont les défis spécifiques auxquels les enfants atteints de diabète sont confrontés au quotidien ?

Divin : C’est comme le vivre au quotidien, imaginez-vous un enfant âgé de moins de 15 ans ou 14 ans à qui on exige d’être injecté l’insuline chaque jour. Il ne pourra pas comprendre ça. Aussi, on exige à un enfant de ne pas prendre tout ce qui est sucré : le bonbon, le jus… Pour lui c’est un peu anormal vu qu’on quotidien, il aime le sucre.

Watoto News : Quelles sont les options de traitement disponibles pour les enfants atteints de diabète de type 1 ?

Divin : Il n’y pas beaucoup d’options dans le traitement. Le traitement qu’on a actuellement c’est l’injection de l’insuline.

Aussi, le traitement du diabète de type 1 chez les enfants repose généralement sur l’administration d’insuline, la surveillance étroite de la glycémie, une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique.

Watoto News : Comment les parents peuvent-ils soutenir un enfant atteint de diabète dans sa gestion quotidienne de la maladie ?

Divin : Les parents pour soutenir un enfant atteint du diabète, ils doivent veiller sur ce qu’il prend et comment. Surtout disponibiliser les outils importants selon les orientations médicales. Les parents doivent se rassurer que l’enfant prend bien son médicament

Watoto News : Quels sont les facteurs de risque spécifiques au développement du diabète chez les enfants ?

Divin : Les facteurs génétiques : la prédisposition ashelat qui aussi, est spécifique en cas de diabète.

Parlant des facteurs environnementaux; chez un enfant de 6 mois à qui on donne le lait qui n’est pas pédiatrique. A la longue il va développer une résistance. Il va développer les anticorps qui sont toxiques aux cellules Bêta. Conséquence : diabète du type 1.

Watoto News : Quel est l’impact psychologique du diabète sur les enfants et comment peut-il être géré ?

Divin : L’enfant n’est pas en mesure de supporter les injections. Il a du mal à voir les autres prendre ce dont on l’a interdit. Ces derniers sont affectés psychologiquement, car vivre avec une maladie chronique peut être source d’anxiété, de stress et de difficultés émotionnelles. En raison des contraintes liées au traitement, il peut s’agir aussi des restrictions alimentaires, les contrôles réguliers de la glycémie et les ajustements du mode de vie.

Watoto News : Comment les écoles peuvent-elles soutenir les enfants atteints de diabète dans leur environnement scolaire ?

Divin : Au sein des écoles, on peut par exemple, introduire le cours de diabétologie pour juste donner l’élémentaire au niveau de l’école primaire et du secondaire. Grâce à cela, certains pourront se retrouver dans ce cours très bien synthétisé par le ministère de la santé et approuvé par le ministère de l’enseignement.

Également, une meilleure communication des parents avec l’école serait importante. Les parents peuvent communiquer avec le personnel scolaire pour s’assurer que l’école est informée des besoins spécifiques de leur enfant en matière de diabète. Cela peut inclure la formation du personnel sur la gestion du diabète, l’élaboration d’un plan d’action en cas d’urgence et la mise en place de mesures d’accommodement pour aider l’enfant à gérer sa maladie à l’école.

Watoto News : Quelles sont les initiatives mondiales visant à sensibiliser et à soutenir les enfants atteints de diabète ?

Divin : Je peux citer quelques unes;
La Fédération internationale du diabète (FID) qui est une organisation mondiale oeuvrant pour la sensibilisation, la prévention et le traitement du diabète à l’échelle mondiale. Elle vise à améliorer la prise en charge du diabète chez les enfants et les adultes ;

Il y a aussi la Journée mondiale du diabète qui est organisée chaque année le 14 novembre pour sensibiliser le public au diabète, promouvoir la prévention de la maladie et soutenir les personnes atteintes de diabète, y compris les enfants ;

Il y a aussi les Programmes éducatifs en ligne qui proposent des ressources éducatives et de soutien pour les enfants atteints de diabète et leur famille.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.