0 3 minutes 2 mois

Le Concours Charles-Rousseau 2024 en Belgique a vu la participation d’étudiants de l’Université Officielle de Bukavu (UOB). L’UOB a été classée 1ère en Afrique et 10e au monde sur les 27 Universités ayant participé à ce concours à l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

L’un des étudiants de l’UOB, Aganze Lubago Dieu merci, étudiant en L2 droit public, a exprimé sa satisfaction grâce à cette expérience. Selon lui, cette compétition a renforcé ses compétences en rédaction et en plaidoyer.

Participer au concours m’a permis de me perfectionner en plaidoyer oral, une étape cruciale que nous devrions présenter en Belgique. J’ai également développé un goût pour la rédaction et un esprit rigoureux, car il fallait soumettre des mémoires écrits. Les universités ont été sélectionnées en fonction des connaissances des étudiants ou des représentants de l’université en droit international. Ce n’était pas une tâche facile, mais j’étais satisfait de notre performance en équipe”, a-t-il confié à un reporter de Watoto News.

Le concours a débuté par la publication d’un cas fictif où les États ont posé des questions devant la Cour internationale de justice. Ensuite, les étudiants ont dû résoudre cette question complexe qui n’avait pas encore de solutions en droit international. Cette année, le cas portait sur la déclaration d’indépendance de l’État de Stogne et les activités militaires qui y étaient liées.

Les étudiants de l’UOB affirment avoir dû relever des défis budgétaires, notamment les frais de voyage, d’hébergement et de restauration à Bruxelles. La documentation était un autre défi, selon eux, car il fallait se tenir informé quotidiennement sur un cas nouveau en droit international.

Aganze Lubago Dieu merci souligne que ce concours renforce leur CV et les propulse dans leur carrière professionnelle et scientifique. Quatre étudiants de l’UOB, dont Ahana Zihalirwa Evelyne, Aganze Lubago Dieumerci, Bilingi Kyatenda Giscard et Polepole Mulumeoderhwa Germain, ont représenté leur université lors de cet événement.

Le Concours Charles-Rousseau, créé en 1985, est un concours francophone de procès simulé en droit international. Il est ouvert aux universitaires du monde entier et vise à développer la connaissance et la maîtrise du droit international public.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.