0 3 minutes 2 mois

La Société Civile noyau communal de Bagira dénonce l’utilisation des enfants dans des travaux lourds à la pêcherie du Kivu, dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu. Elle l’a dit lors d’un entretien ce mardi 13 mai 2024 avec un Reporter de Watoto News.

Pour elle, des enfants sont utilisés comme des pêcheurs à la pêcherie du Kivu à Kalengera, mais également au niveau du chantier naval de la SNCC.

Gentil Kulimushi, président de la société civile noyau communal de Bagira, note que cette situation inquiétante expose les enfants et les adolescents de cette partie de la ville, à des risques qui peuvent leur coûter la vie.

Le phénomène d’utilisation des enfants dans des travaux lourds en commune de Bagira, est devenu monnaie courante. A Copefima, des enfants sont utilisés comme des pêcheurs. Il est inacceptable de voir des enfants qui se réveillent à 1h ou à 2h voire 3h pour aller pêcher les poissons au chantier Naval SNCC vers Bralima et à Copefima vers Kalengera. Certains d’eux y passent la nuit. Ces enfants sont tellement exposés à des risques mortels,” a fait entendre le président de la société civile de Bagira.

Celui-ci appelle à l’implication des autorités concernées, pour mettre fin à cette situation.

Ces derniers sont souvent exploités en travaillant de longues heures dans des environnements dangereux. Ils sont exposés à des risques pour leur santé et leur sécurité. Utiliser les enfants en âge scolaire dans des travaux lourds, constitue une violation flagrante de leurs droits fondamentaux. Ces enfants devraient normalement être à l’école et bénéficier d’une protection contre l’exploitation économique,” insiste-t-il.

Gentil Kulimushi affirme que la société civile continuera à surveiller cette situation de près, et à plaider en faveur de l’élimination du travail des enfants dans la pêcherie du Kivu.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.