0 2 minutes 3 mois

Des jeunes de la ville de Beni au Nord-Kivu organisent un rassemblement dénommé “deuil collectif”, pour rendre hommage aux victimes des tueries perpétrées depuis plusieurs années maintenant dans cette partie de la province de l’Ituri.

Ce rassemblement est organisé, pendant que la situation sécuritaire à Beni ne cesse de se détériorer, avec les attaques répétées de l’ADF qui terrorisent les populations locales.

Salva Ndulani, jeune activiste des droits humains, souligne que ces massacres sont devenus presque banals, laissant les familles des victimes seules face à la souffrance.

Face à ce drame, un rassemblement populaire est prévu jeudi 18 avril à l’espace Virunga à partir de 16h30.

Selon les organisateurs, l’objectif est d’interpeller la conscience collective sur la gravité de la recrudescence de l’insécurité et de rendre hommage aux victimes des atrocités perpétrées par l’ADF à Beni, notamment dans le quartier de Sayo.

Les jeunes de Beni lancent un appel pressant à toute la population de la ville de venir participer massivement à ce rassemblement citoyen, tout en soulignant l’urgence de la situation et la nécessité d’une mobilisation collective.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.