0 2 minutes 3 mois

Deux enfants de moins de 10 ans ont perdu la vie dans une incursion des bandits armés, la nuit de lundi à ce mardi 16 avril 2024 à Kibingu, dans la chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru au Nord Kivu.

D’après la société civile de ce groupement, deux autres enfants de moins de 5 ans ont été blessés par balles, dans cette partie du groupement Mutanda.

Cette structure indique que des bandits armés se sont introduits vers 19 heures dans un domicile d’un habitant de la place, et ont tué la mère, deux de ses enfants, blessant également deux autres.

La société civile ajoute que le même groupe a enlevé le père de cette famille. Jusqu’ici, aucune information sur sa situation n’est rapportée.

Pendant ce temps, les enfants blessés poursuivent le traitement à l’hôpital général de Kibirizi, à 5 kilomètres du lieu de l’incident, une zone sous contrôle de la rébellion du M23.

Cette tuerie est condamnée par les organisations de défense des droits de l’homme, et de l’enfant, qui appellent les autorités à redoubler d’efforts pour mettre fin à la présence des ennemis de la paix dans cette partie.

La Rédaction

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.