0 2 minutes 3 mois

La ministre de l’Éducation au Nord-Kivu, et le caucus des élus de cette province, ont rencontré lundi à Kinshasa, le ministre national de l’EPST Tony Mwaba, au sujet de la question des frais de participation à l’examen d’État (EXETAT).

Lors de cette rencontre, les notables du Nord-Kivu ont plaidé en faveur d’une prise en charge des frais d’examen d’Etat par le Gouvernement.

Car pour eux, l’accès à l’éducation est un droit fondamental, et les obstacles financiers ne devraient pas priver les jeunes de la possibilité de passer l’examen d’État, qui est un jalon essentiel dans leur parcours éducatif.

Ces derniers ont souligné l’importance de garantir l’égalité des chances pour tous les élèves, indépendamment de leur situation économique.

En réponse, le Ministre Tony Mwaba a dit être attentif aux plaidoyers de ces élus, et d’en faire part au Gouvernement pour une solution.

Cette réunion intervient dans un contexte où de nombreux élèves et leurs familles sont confrontés à des difficultés financières pour couvrir ces frais, dans une province du Nord-Kivu qui est le théâtre d’intenses conflits armés depuis l’année dernière.

En attendant une décision officielle, plusieurs acteurs plaident pour la prise en charge de ces frais par e Gouvernement, au minimun pour les élèves finalistes déplacés. Leur objectif commun est de voir chaque jeune finaliste poursuivre son éducation et contribuer au développement du pays.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.