0 2 minutes 3 mois

Le parlement de jeunes de la ville de Goma au Nord-Kivu a rencontré certains enfants de la rue en ville de Goma, communément appelés shègues. Objectif, connaître la situation de leurs vie dans rue pour en suite faire les plaidoyer auprès des autorités.

A l’occasion de la journée mondiale des enfants de la rue, ces jeunes ont apporté à ces enfants des vivres et non vivres.

Le Président de cette structure juvénile Nzanzu Philémon, parle de leur motivation.

“Nous avons voulu passer un bon moment avec les enfants de la rue, parce qu’ils sont oublié par le social, par la communauté internationale, par les autorités. Nous parlement de jeunes de la commune de Goma avons rassemblé nos petits moyens et essayer de partager les vivres et non vivres. Et après nous les avons écoutés, comment ils sont arrivés à vivre dans la rue,” explique-t-il.

Après avoir auditionné les enfants de la rue sur le pourquoi de vivre dans la rue, ces derniers ont souligné diverses raisons.

“Les témoignages ont été nombreux, parmis ces enfants il y en a ceux qui se separent de leurs parents faute de moyens, d’autres suite à l’insécurité, et d’autres qui n’ont plus de parents,” explique le président de cette structure.

Face à cette situation, le parlement de jeunes appelle les autorités à trouver le moyen d’encadrer ces enfants.

Notons que le phénomène enfant de la rue, est déploré par plus d’un habitant de la ville de Goma, qui assiste à la destruction de l’avenir de ces enfants, qui plongent aussi souvent dans la délinquance juvénile.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.