0 2 minutes 3 mois

À l’occasion de la Journée mondiale de l’art, célébrée chaque année le 15 avril, la rédaction de Watoto News a rencontré l’organisation Tumaini RDC, dans son programme dédié aux jeunes et aux enfants, intitulé “Tumaini Garder”.

Ce programme utilise l’art comme un remède pour guérir psychologiquement les âmes des enfants et des jeunes déchirés par la guerre au Nord-Kivu.

Ces jeunes filles et garçons encadrés s’expriment à travers des chants, des slams et des instruments, partageant ainsi leur sentiment d’espoir et de résilience avec leur communauté.

Depuis près de trois décennies, la région de l’Est de la RDC est meurtrie par la guerre. Mais ces enfants touchés par le conflit armé, trouvent dans l’art un moyen de guérison.

Depuis 2020, nous sommes aux côtés de ces enfants. En tant que bénévoles et artistes de carrière, nous mettons à leur disposition nos instruments et notre matériel d’apprentissage. Notre objectif est de rallumer, ne serait-ce qu’un peu, la flamme de l’espoir et de redresser les rêves brisés des autres enfants en situation de détresse,” déclare Bokondo wa Hangi, l’un des encadreurs.

Celui-ci lance un appel aux personnes de bonne foi pour soutenir cette noble mission, et offrir un espace où l’art devient un baume pour les âmes meurtries.

Notons que depuis 2020, l’organisation Tumaini RDC a pu encadrer environ 200 enfants, selon les responsables. Parmi eux, plus de 70 ont pu faire des progrès remarquables, et sont aujourd’hui des enfants artistes.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.