0 3 minutes 3 mois

La fièvre jaune est l’une des maladies qui tuent beaucoup d’enfants en République Démocratique du Congo, alors qu’elle est beaucoup négligée par certaines mères.

Selon le Programme Élargi de Vaccination (PEV), c’est une grave erreur de négliger cette maladie. En Angola par exemple, en 2016, l’épidémie de fièvre jaune a fait plus de 300 morts. Et des cas ont été exportés vers la RDC, le Kenya et la Chine, selon l’OMS.

Ce qui montre que cette malade dangereuse est une menace pour la vie des enfants. Dans cet article, Watoto News vous propose 3 méthodes efficaces pour protéger les enfants contre la fièvre jaune.

  1. La vaccination

C’est le moyen de prévention le plus important pour éviter la fièvre jaune. Le vaccin antiamaril est sûr et peu coûteux.

Aussi, la vaccination contre la rougeole est très efficace et protège de la maladie dans près de 99% des cas après 2 doses de vaccin.

  1. Rendre propre son habitation

La fièvre jaune étant transmise par le moustique, l’OMS conseille d’assainir l’habitation et de vider tous les endroits où l’eau peut s’accumuler afin d’éviter l’apparition des larves de moustiques.

  1. Dormir sous une moustiquaire

Toujours dans le but de se protéger contre la fièvre jaune, l’OMS conseille aux parents de dormir et de faire dormir leurs enfants sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide.

Notons que la fièvre jaune est une infection virale dont les cas bénins provoquent de la fièvre, des maux de tête, des nausées et des vomissements, tandis que les cas graves peuvent causer des maladies cardiaques, hépatiques et rénales mortelles.

C’est une maladie difficile à diagnostiquer, surtout dans les stades précoces. Dans sa forme plus sévère, on peut la confondre avec le paludisme grave, la ou l’hépatite virale.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.