0 3 minutes 3 mois

L’humanité a célébré la journée internationale des enfants des rues vendredi 12 Avril 2024. En ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, ce phénomène semble disparaitre progressivement.

Les « délinquants juvéniles » deviennent de moins en moins visibles dans les parages du marché central où leur présence était régulièrement signalée il y a quelques années.

Les marchands et autres personnes exerçant leurs activités en ce lieu, expliquent cette diminution par l’électrification de certaines artères routières, la présence des sentinelles devant des maisons de commerce et la prise en charge de ces enfants par des personnes de bonne foi.

Dans une interview accordée à Watoto.news, le chef de travaux Kazi Mbusa a dévoilé les causes du phénomène enfants dits de la rue.

Cet enseignant des cours de sociologie à l’Université Officielle de Ruwenzori, UOR cite entre autres, l’irresponsabilité des parents, le libertinage des enfants et le déséquilibre économique en famille.

« Quand les parents divorcent, il y a des enfants qui manquent de l’équilibre en famille. Ils vont chez l’un des parents ou ils décident d’aller dans la rue. La deuxième cause, ce sont des conditions économiques précaires. La troisième peut être l’environnement sociopolitique. L’activisme des groupes armés dans des milieux ruraux peut aussi pousser les gens à venir vivre en ville où il n’y a pas des conditions d’accueil », précise ce sociologue.

Rappalons que la journée internationale des enfants des rues a été créée en 2009 par l’UNESCO. Elle vise à amener les gouvernements des différents pays du monde à s’engager pour l’égalité et la protection de tous les enfants et garantir leur accès aux services sociaux.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.