0 2 minutes 3 mois

Le 12 avril de chaque année, l’humanité célèbre la journée internationale dédiée aux enfants de la rue. Elle vise à attirer l’attention du public sur le sort des millions d’enfants qui travaillent et vivent dans la rue.

En marge de cette journée, le Programme pour la Protection des Droits de l’enfant, PPDE/Asbl a profité de l’occasion pour sensibiliser les parents et les dirigeants sur la précarité dans laquelle vivent les enfants dits de la rue à Beni au Nord-Kivu.

Le phénomène enfants de la rue est une réalité à Beni. Ces enfants quittent souvent leurs maisons suite à l’irresponsabilité des parents, suite à la violence dont ils sont victimes de la part des membres de leurs familles ou le divorce des parents. Ils préfèrent aller vivre dans la rue avec leurs amis dans des mauvaises conditions en s’exposant aussi à plusieurs dangers tels que le manque d’éducation, le manque de soins, la consommation de la drogue, la prostitution et plusieurs autre antivateurs“, a expliqué Mr Baudoin Shako, coordonateur du PPDE/Asbl.

Cette structure de défense des droits des enfants fait remarquer que la hausse du nombre d’enfants de la rue à Beni joue également sur le taux de criminalité dans la ville.

C’est ainsi qu’elle propose la mise en place par le gouvernement et ses partenaires, des centres de formation pour l’encadrement de ces enfants vulnérables.

Le PPDE salue néanmoins l’application de la mesure de gratuité de l’enseignement primaire qui aurait, selon cette structure, réduit sensiblement le taux d’accroissement des enfants de la rue à Beni.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.