0 4 minutes 3 mois

Le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) et l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont procédé ce 11 Avril 2024 à la pose de la première pierre des travaux de construction de 60 salles de classe à N’Sele, dans la ville province de Kinshasa.

Il s’agit de 2 salles polyvalentes, 10 bureaux de direction, 80 latrines et 6 points d’eau dans 11 écoles primaires à N’Sele; une commune urbano-rurale de l’est de la ville de Kinshasa en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse consulté par Watoto News, l’UNICEF indique que cette construction des infrastructures à N’Sele s’inscrit dans le cadre l’amélioration de la qualité de l’enseignement primaire.

« La construction de ces écoles se fait dans le cadre du programme ” Amélioration de l’accès et de la qualité de l’enseignement primaire à Kinshasa ” lancé le 11 avril 2023, pour une durée de trois ans. Ce programme, d’un financement total de près de 7,2 millions de dollars américains, vise à contribuer à l’amélioration des acquis scolaires des enfants et à assurer un enseignement primaire équitable et de qualité dans 108 écoles primaires des sous-divisions éducationnelles de N’Sele 1 et N’Sele 2, en offrant un environnement propice à l’apprentissage et en améliorant la qualité de l’enseignement primaire, notamment pour les filles », lit-on dans ce communiqué.

Au-delà de la construction des salles de classe, les élèves bénéficieront des fournitures scolaires.

« Ce programme prévoit la distribution de fournitures scolaires en 2024 (sacs à dos, manuels scolaires, cahiers, stylos, lattes, etc.). Plus de 52.000 élèves dont 49% de filles, 975 enseignants, 108 directeurs d’écoles, 20 inspecteurs et 324 membres des comités de parents bénéficieront directement de ce programme » indique ce communiqué.

Le projet peut changer le système éducatif au-travers le pays en renforçant l’accès à l’éducation des enfants.

« Le projet contribuera à accroître l’accessibilité à l’éducation pour les enfants en RDC et nous osons croire qu’il améliorera également le secteur éducatif en général du pays » a déclaré Yonjae CHOI, directeur pays du bureau KOICA en RDC.

De sa part, Katya Marino, Représentante adjointe de l’UNICEF en RDC indique que plus 2000 enfants intégrés dans les écoles ciblées par le programme.

« Ce programme nous a permis de donner l’accès à une éducation de qualité aux enfants les plus vulnérables et les plus exclus dont plus de 2.000 enfants en provenance de Kwamouth, intégrés dans les écoles ciblées du programme », a t-il déclaré

Un sentiment de satisfaction de la part du ministre de l’EPST, Tony Mwamba. « La KOICA et l’UNICEF ont répondu à nos besoins. Le choix de la zone d’exécution du projet répond réellement à nos besoins » dit-il.

Il sied de préciser que la KOICA collabore avec l’UNICEF en RDC dans divers secteurs tels que la santé maternelle, néonatale et infantile, et l’eau, hygiène et assainissement. Ce programme démarre une collaboration conjointe dans le secteur de l’éducation.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.