0 3 minutes 3 mois

L’organisation “Social Entrepreneurship Academy” (SENTA) vient de clôturer ce 06 avril quatre semaines de formation en entrepreneuriat en faveur des jeunes de Bukavu. La formation a concerné le développement personnel.

A cette occasion, Arsène Bashizi, l’un des membres fondateurs de SENTA, note que les 16 candidats ne sont qu’à la première étape d’une formation qui en compte cinq.

Pour les autres étapes, les jeunes pourront proposer et conduire une idée entrepreneuriale.

Pour Arsène Bashizi, l’objectif est d’obtenir, à partir des idées des participants, des entreprises durables pilotées par des jeunes.

Partant de leurs missions et visions personnelles, nous allons définir ensemble avec eux, comment ils voudraient contribuer à l’atteinte ou la réalisation de cette vision. Cette contribution venant d’eux sera prise pour développer une entreprise durable,” a dit Arsène Bashizi.

A cette occasion, les anciens bénéficiaires des formations de Senta, qui aujourd’hui ont créé leurs entreprises, ont partagé aux lauréats de la formation leur expérience, pour les encourager.

De leur part, les lauréats se disent fiers de cette formation. Ils affirment qu’ils sont devenus une meilleure version d’eux-mêmes.

Adeline Safari, l’une des bénéficiaires, fait remarquer qu’avant cette formation, elle était moins rigoureuse dans la gestion du temps.

Avant cette formation, j’étais juste une fille; je me reveillais à 9h sans programme pour ma journée. Je faisais de promenades mais pour l’instant je me focalise sur les livres, les opportunités,” dit-elle.

Même satisfaction pour Bienfait Luc Rukingama , point focal des ambassadeurs de la paix de la commune d’Ibanda et lauréat de cette formation, qui lui, appelle d’autres jeunes à saisir des occasions de remise en niveau quand elles se présentent. Il explique qu’il a désormais une vision claire de ses objectifs de vie.

Moi personnellement, j’ai eu la chance de découvrir le potentiel que j’ai et de bien fixer des objectifs. Bien sûr que j’avais des objectifs mais je ne savais pas comment les orienter pour les atteindre,” lance-t-il.

Par la même occasion, les délégués du comité provincial et urbain des ambassadeurs de la paix, ont félicité Senta pour son action et ont promis une collaboration.

De son côté, l’initiateur de Watoto News, Ernest Muhero a remis un cadeau symbolique à Senta, symbolisant une femme qui prend soin de son enfant comme Senta se consacre à l’encadrement des jeunes dans l’entrepreneuriat, pour lutter contre le chômage

Notons que SENTA est membre du réseau d’entrepreneurs “Social Innovation Academy” qui soutient l’organisation pour ses activités.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.