0 2 minutes 4 mois

L’Institut Technique de Bugabo (ITB de l’SDR-Bukavu) a marqué le 27 mars la célébration du mois dédié aux droits des femmes, à travers des activités culturelles. À cette occasion, Nsimire Buhendwa, élève en Technique Sociale, a déclaré que les filles devraient manifester leur potentiel dans le domaine éducatif.

Selon elle, les filles possèdent des talents qu’elles peuvent valoriser, mais qu’elles tendent à se sous-estimer.

Dans son intervention, Nsimire Buhendwa a souligné que lors de l’événement entourant la journée des droits des femmes, les filles étaient celles qui ont le plus contribué.

Elle encourage ses collègues filles à viser l’excellence dans leurs filières respectives afin de devenir des figures de proue sur lesquelles le pays pourra compter à l’avenir.

A cette occasion, le préfet de l’établissement, Joseph Kapoya, a exhorté les éducateurs à soutenir les jeunes filles dans leur parcours scolaire. Il dit avoir observé que les talents féminins restent souvent inexprimés faute d’encadrement adéquat.

Concernant les performances scolaires, le préfet a affirmé que depuis plusieurs années, les filles occupent majoritairement les premières places dans les classes de son institution.

Il est à noter que d’autres établissements secondaires ont été conviés à la célébration de cette journée à l’ITB, parmi elles l’Institut La Sagesse

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.