0 2 minutes 4 mois

Des élèves de la ville de Tshikapa, dans la province éducationnelle de Kasaï 1, ont participé à une séance de sensibilisation sur les droits des femmes, liés à l’éducation, la sécurité et l’égalité des chances.

Cette séance s’est déroulée à l’Institut technique industriel et professionnel Olive Lembe Kabila, situé dans la commune de Dibumba.

A cette occasion, la ministre provinciale en charge du Genre, des Familles et des Enfants, Denise Muluka, m a exhorté les élèves, filles comme garçons, à rejeter toutes formes d’inégalités sociales et à s’opposer à celles-ci dans la société.

Elle a souligné l’importance de promouvoir des valeurs telles que le respect des droits de tous, l’égalité devant la loi et la parité entre hommes et femmes.

Chers jeunes filles et garçons, je vous appelle à respecter les droits de tous, en particulier ceux reconnus aux femmes. Le mois de mars est dédié à la femme, une période pendant laquelle les femmes doivent faire entendre leur voix et redéfinir leur combat,” a-t-elle indiqué.

La Journée des Droits de la Femme a été célébrée le vendredi 8 mars dans la province du Kasaï, sous le thème : “Ensemble, mobilisons les ressources pour la promotion de l’autonomisation des femmes et des filles pour un Kasaï paritaire et plus prospère.”

Cette initiative vise à sensibiliser les jeunes élèves sur les droits des femmes et à les encourager à devenir des agents de changement pour une société plus équitable et inclusive.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.