0 7 minutes 5 mois

Des jeunes ambassadeurs de la paix de 19 quartiers qui composent les 3 commune de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, viennent d’être dotés de matériels de bureau par l’UNICEF.

Il s’agit des rames de papier, des boîtes de stylos, ainsi que des classeurs pour une meilleure organisation de ces artisans de paix.

Cette dotation est intervenue lors de trois descentes d’une délégation mixte Comité provincial de gestion du PBEA et UNICEF le lundi et ce mardi 27 février 2023.

A en croire les donateurs, ces matériels vont permettre aux clubs de paix de bien fonctionner, et documenter leurs activités de prévention et de construction de la paix.

“Ces activités visent la relance du programme des ambassadeurs de la paix pour 2024, afin que ces derniers puissent suivre le plan de travail qu’ils avaient établi pour cette année. Pour ce premier trimestre, ils vont commencer par une cartographie, c’est à dire l’identification des sujets à conflit dans leur communauté. Et c’est après que des actions correctrices seront proposées pour contribuer à la paix dans la communauté,” déclare Emmanuel Tshibangu, chargé de l’éducation à l’UNICEF.

Après la réception de ces matériels, Jacques Baguma, Président urbain des ambassadeurs de la paix à Bukavu, réitère la détermination des ambassadeurs à contribuer à la paix dans leurs communautés.

“Je remercie le partenaire UNICEF pour les efforts qu’il ne cesse de déployer pour nous soutenir. Nous remercions également le Comité provincial du PBEA pour son accompagnement. Nous avons reçu des matériels qui vont permettre aux clubs de paix de continuer à répertorier et identifier les conflits dans leurs milieux. Nous sommes contents de constater que la communauté de Bukavu commence à comprendre que la paix c’est une affaire de tous, et elle s’approprie cette initiative. Fin 2024 nous rêvons d’atteindre au moins 5.000 ambassadeurs de la paix dans la ville de Bukavu,” déclare Jacques Baguma.

En commune d’Ibanda par exemple, les clubs de paix des quartiers Ndendere, Nyalukemba et Panzi ont reçu leurs matériels le lundi 26 février pendant la séance de leur redynamisation.

“Ces matériels vont nous permettre de bien mener nos activités, mais également capaciter d’autres ambassadeurs qui ne sont pas encore formés sur le PBEA, afin de continuer avec la mobilisation pour arriver à notre objectif qui est d’avoir un ambassadeur sur chaque avenue, pourquoi pas dans chaque ménage de la commune d’Ibanda,” affirme Luc Rukingama, Point focal des ambassadeurs de la paix à Ibanda.

A Kadutu, ce sont des clubs de paix des quartiers Nkafu, Mosala, Cimpunda, Nyamugo, Nyakaliba, Kajangu et Kasali qui ont reçu des matériels de bureau ce mardi.

“On ne saurait pas bien faire nos activités sans ces matériels. Nous avons désormais les moyens de faire nos rapports, classer les documents et faire des sensibilisations grâce aux visibilités,” déclare Romulus Akonkwa, point focal des ambassadeurs de la paix à Kadutu.

Infatigable la délégation mixte comité provincial du PBEA et Unicef a clôturé la tournée tard dans la soirée du mardi en se rendant à Bagira où 9 autres clubs de paix de cette commune ont reçu leurs matériels. C’est notamment Lumumba, Nyakavogo, Cikonyi, Cikera, Mulambula, Mulwa, Ciriri, Kanoshe et Buholo Kasha.

“Ces matériels vont nous aider à faire des rapports, des listes de présence et documenter l’identification des conflits. Nous allons aider à prévenir à prévenir les conflits dans nos différents quartiers. On compte mettre en place des stratégies pour que des solutions soient trouvées aux conflits qui seront identifiés,” se réjouit Ntabaza Guy, point focal des ambassadeurs de la paix à Bagira.

Adams Barochi, formateur et coordonnateur du comité de pilotage du PBEA appelle les jeunes ambassadeurs de la paix à faire bon usage de ces matériels, afin de renforcer leurs actions et intensifier la mobilisation qu’ils ont déjà commencé.

En plus des comités des clubs de paix des 19 quartiers de Bukavu, l’UNICEF a doté des matériels à 3 comités communaux des ambassadeurs de paix d’Ibanda, Kadutu et Bagira ainsi que les comités urbain et provincial du PBEA.

Autre temps fort dans ces descentes, c’est la remise à chaque Ambassadeur d’un bracelet avec marque ” Ambassadeur de la paix “.

Pour Ernest Muhero , formateur en éducation à la paix et membre du comité provincial de pilotage du PBEA au Sud-Kivu, ce bracelet non seulement permet d’identifier visuellement les ambassadeurs de paix lors de leur descente dans les avenues, mais plus encore, c’est un symbole qui rappelle à chaque Ambassadeur sa mission et son engagement en tant bénévole et volontaire dans la construction de la paix autour de lui.

Bienvenu Iyengi, Associé aux Programmes à UNICEF-Bukavu, qui a aussi fait la tournée de redynamisation appelle les ambassadeurs à plus de mobilisation pour impacter dans leur communauté.

“Je demande à ces ambassadeurs d’avoir plus de courage, de donner le meilleur d’eux-mêmes, et avoir ce souci là de la paix dans la communauté. Le volontariat qu’ils ont choisi ils doivent le mettre en pratique. Si chacun de ces jeunes devient un vecteur de la paix, et qu’il arrive à faire pareil pour les autres jeunes de son milieu, nous allons rapidement vivre dans un environnement où règne la paix. Il n’y aura pas de jeunes qui vont s’engager dans des groupes armés,” recommande-il.

Notons que le programme soutenu par l’UNICEF, a déjà formé 250 jeunes ambassadeurs de la paix à Bukavu, Uvira, Baraka et Minova. Après Bukavu , l’équipe provinciale du PBEA qui coordonne les activités des ambassadeurs de la paix compte remettre également des matériels de bureau aux jeunes ambassadeurs de la paix de la ville de Baraka , Uvira et de la cité de Minova en territoire de Kalehe.

Ces jeunes ambassadeurs de la paix sont donc des acteurs clés dans la prévention et gestion pacifique des conflits et la promotion de la culture de la paix.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.