0 2 minutes 8 mois

A un mois des élections générales en RDC, des jeunes de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, appellent la CENI à tout mettre en œuvre, pour que les élections soient organisées dans le délai.

Dans un entretien avec Watoto News, certains jeunes disent être optimistes pour l’organisation des élections, et d’autres émettent des réserves quand à l’effectivité des celles-ci.

C’est le cas de Christian Baguma, jeune de Bukavu, qui salue les avancées déjà réalisées par la CENI.

«Nous saluons la volonté des autorités et de la CENI pour l’organisation des élections. Parce que nous croyions que ça n’aura pas lieu. Mais par rapport à ce que nous sommes entrain de voir comme avancée, tous les jours, nous sommes plus que sûres qu’il y aura élection,» déclare le jeune Christian Baguma.

Cependant, certains jeunes émettent des réserves. C’est le cas aussi de Innoncent Majaliwa :

« A entendre le discours du président de la CENI, il manque encore plus de 300 millions de dollars américains. Ca nous fait peur, parce que ce n’est pas 300$. Le cas des électeurs qui ont des cartes effacées aussi, comment ils vont voter ? Tout ça nous fait douter,” indique-t-il.

Même cas pour Jonas Bahizire, un autre jeune, exprime des craintes quand à la tenue de ces élections.

Notre crainte pour le moment c’est la crédibilité et l’effectivité. Parceque quand nous sommes en face des parties prenantes, nous trouvons une discordance entre les deux et ça crée des doutes pour nous,” indique-t-il.

Signalons que les élections législatives nationales et provinciales, ainsi que la présidentielle, auront lieu le 20 décembre prochain, sauf imprévu.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.