0 2 minutes 6 mois

Des jeunes U-Reporters ont sensibilisé vendredi des déplacés du camp de Rusayu, situé en périphérie de Goma, dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu, sur le lavage régulier des mains.

A en croire ces jeunes, l’objectif est de contribuer à la réduction du taux de morbidité infantile, liée aux maladies d’origine hydriques dans ce site de déplacés.

Juscar Karubamba, point focal de la communauté U-report Goma/Kyeshero, appelle les déplacés se trouvant dans le camp de Rusayu à faire du lavage des mains une habitude, pour se protéger contre les maladies.

Nous avons remarqué que plusieurs cas de maladies hydriques ont étés enregistrées ce temps-ci. C’est pourquoi nous avons fait des projections pour bien faire passer le message et pour atteindre la grande partie de la population déplacée. Nous avons organisé des danses, des poèmes pour faire passer le message et nous avons atteint plus de 5.000 personnes, enfants, les femmes enceintes et jeunes, qui ont tous pris part à cette activité,” déclare-t-il.

A cette occasion, les jeunes U-Reporters lancent un message de plaidoyer auprès des autorités, des organisations et des personnes de bonne volonté, à venir en aide à cette population déplacée, qui vit dans des conditions difficiles.

C’est notamment l’approvisionnement en eau potable, qui selon eux, est un “sérieux problème” dans ce site qui a accueilli des milliers de personnes déplacées fuyant la guerre du M23.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.