0 2 minutes 2 mois

Le monde célèbre chaque 24 mai, la journée mondiale du bricolage. Cette journée est l’occasion pour sensibiliser les parents et les éducateurs à initier leurs enfants aux activités manuelles, pour développer leur créativité et leur esprit d’innovation.

C’est notamment à l’école primaire et à l’école secondaire, où l’on peut par exemple organiser le travail manuel, comme l’une des disciplines, permettant aux enfants d’explorer plusieurs expériences.

Pour Lucien Aksanti, enseignant au complexe scolaire Shaloom, cette pratique permet à l’enfant de s’adapter et de s’imprégner de son environnement, car il recourt à ses deux mains pour exercer une activité.

“A l’école primaire, nous organisons le travail manuel. C’est une discipline qui permet une initiation à l’utilisation pratique des mains, une adaptation de l’enfant à son milieu et répond à son besoin inné de manipulation, de mouvement, de création,” a-t-il indiqué.

Et d’ajouter :

“Ce travail de bricolage offre de nombreux avantages aux enfants. Au-delà de stimuler leur imagination, il favorise également le développement de leurs compétences motrices et cognitives. Les enfants prennent des décisions de manière autonome. Également, ils partagent des moments de complicité et d’apprentissage ensemble”.

Il existe une multitude d’activités de bricolage adaptées aux enfants de tous âges. Que ce soit la peinture, la sculpture, la couture ou encore la construction, chaque enfant peut trouver une activité qui correspond à ses intérêts et à ses capacités.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.