0 4 minutes 9 mois

Une délégation de l’UNICEF au Sud-Kivu, conduite par le Chef de bureau Ibrahim Abdi-Chire, séjourne depuis lundi à Minova, dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu, afin d’évaluer l’exécution des projets menées en faveur des enfants de la place.

Des activités menées dans le cadre d’un projet multisectoriel d’urgence en éducation et engagement communautaire, permettent de répondre aux besoins des enfants en éducation, santé, nutrition, ainsi que l’eau, hygiène et assainissement.

Cette délégation a visité mardi, les activités de Médecin du Monde (MDA), qui s’occupe de la prise en charge sanitaire gratuite des enfants, ainsi que la nutrition.

Les soins sont gratuits ici chez nous pour les enfants déplacés de 0-15 ans, les femmes enceintes et autres vulnérables. Nous soignons les déplacés malades grâce au soutien à l’appui de MDA qui est financé par l’UNICEF,” déclare l’infirmier titulaire du centre de santé de Minova.

La délégation a ensuite visité les activités menées par AIDES, dans la réponse rapide au choléra. C’est notamment à travers la potabilisation de l’eau et la prise en charge médicale des malades.

La délégation a également visité les installations d’extraction et traitement de l’eau, le centre de prise en charge des malades de choléra, ainsi que l’école primaire Umoja où les travaux de raccordement d’eau potable sont en cours.

L’afflux causé par les déplacés dans les écoles est à la base de cette épidémie de choléra, mais nous travaillons pour approvisionner chaque site en eau potable. Nous avons déjà un site de potabilisation d’eau à Budondo, et jn autre en cours à Umoja,” déclare Jean-Marie, Chef de projet à AIDES.

Par ailleurs, la journée de ce mercredi a été consacrée aux activités de l’éducation. L’UNICEF, à travers son partenaire ODH, a remis des fournitures scolaires à plus de 3.500 élèves de trois écoles, en présence des responsables de l’EPST.

Je suis très contente d’avoir reçu ces fournitures. En plus de la mallette j’ai reçu 6 cahiers, deux stylos, une latte, un taille crayon, deux crayons, une gomme, deux papiers collants, un ciseau, et une boîte mathématicale. Je dis merci à l’UNICEF parce que ces éléments que j’ai reçus vont m’aider à bien apprendre,“ affirme Alame, élève de 6ème primaire à l’EP Shanga.

La distribution de ces fournitures scolaires s’est poursuivie ce jeudi à Bubale, dans le groupement de Buzi, pour atteindre la cible de 9.000 élèves dans cette entité.

Au sein de plusieurs autres écoles, l’UNICEF dit avoir appuyé les activités de prévention de l’exploitation et abus sexuels, ainsi que le changement de comportement.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.