0 3 minutes 3 semaines

Mon nom est ornella Lwaboshi je suis un enfant journaliste du RJAE

Avec mes collègues, nous avons participé à la conférence de presse à l’Institut Français de Bukavu dans laquelle la Directrice de l’institut Français Madame Clemence a lancé la deuxième édition du festival ya Watoto. 

Nous étions onze enfants journalistes qui avions pris part à cette conférence ainsi que d’autres journalistes adultes de différents médias de Bukavu

La Directrice Clémence Denis nous a annoncé que le festival se tiendra le 06 juillet 2024  de 10h à 18h. 

Elle nous a dit que pour cette année il y aura un plus grand espace pour le festival que l’année passée et les enfants vont avoir encore différents jeux comme le toboggan, trampoline, le billard pour enfant, des spectacles de danse, chant, de même que les ateliers comme la pâtisserie,…

Au-delà de tout cela, la Directrice a touché un point très important qui était posaient encore l’année passée à la première édition par mes collègues enfants journalistes du RJAE. La question était de savoir dans quelle mesure les enfants défavorisés peuvent participer à ce festival parce que c’est pour les enfants et tous ont droits de s’amuser. 

L’institut français nous a informé que chaque famille qui le veut pourra faire preuve de solidarité et acheter un billet supplémentaire en faveur d’un enfant dépourvu des moyens.

Une question qui m’a personnellement soulagé puisque ce n’est pas bien de laisser ces enfants-là ne pas s’amuser le jour du festival.

Ce festival est un moment unique que nous offre l’Institut Français de Bukavu. 

A cette occasion j’invite tous les enfants de la ville de Bukavu à venir se joindre à nous ce 6 juillet, pour s’amuser ensemble et bien commencer les vacances.

le souhait pour nous les enfants c’est de voir notrefestival être gratuit dans les jours avenir.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.