0 3 minutes 1 mois

Dans le souci de contribuer à la prise en charge des enfants en difficulté, le journaliste ami des enfants, Loni Irenge Joël et ses amis, en collaboration avec la Fondation Kyungu Mukuta(KMS) et Pamoja RDC, se sont mobilisés pour redonner du sourire aux enfants de l’orphelinat des sœurs de la congrégation des « Filles de Marie Reine des apôtres » de la paroisse de Mwanda Katana en territoire de Kabare.

C’était lors d’une descente effectuée en marge de la journée de l’enfant africain et de l’anniversaire du journaliste membre du Réseau des journalistes Amis de l’enfant (RJAE), Loni Irenge Joël, ce dimanche 16 Juin 2024.

Malgré la pluie, les membres de la délégation conduite par le journaliste Loni Irenge et le responsable de la Fondation Steve Kyungu Mukuta (KMS), ont reçu un accueil chaleureux de la part des enfants encadrés par les religieuses à Mwanda.

Dans leur gibecière, ces derniers apportent des vivres et non vivres constitués des sacs de riz, de la farine, des jus, des savons, du sucre et tant d’autres.

Le tout pour soutenir la prise en charge de ces enfants en difficulté, encadrés dans leur seconde famille.

Pour Loni Irenge Joël, rédacteur en chef à la Radio Télévision Ngoma ya Kivu et membre du RJAE, cette action est une manière de fêter son anniversaire avec les enfants et leur exprimer son amour.

«Nous dépensons beaucoup d’argent lors des anniversaires par l’organisation des fêtes pour une seule soirée alors que cet argent peut aider à nourrir plusieurs enfants, pendant plusieurs jours, pour leur survie,» a-t-il déclaré.

De son côté, Steve Kyungu appelle les autorités à s’impliquer dans la protection des enfants, qui vivent dans des conditions difficiles.

Occasion pour lui, d’appeler les autres personnes de bonne volonté à soutenir des telles initiatives pour sauver des vies.

Même son de cloche pour la sœur Euphrasie Nyumulemi, responsable de cet orphelinat, qui invite les autres à emboîter les pas de ces derniers, pour le bien des enfants.

Signalons que cette visite s’est clôturée par des chansons agrémentées par un tambour traditionnel sous des pas de danse, suivie des jeux, avant une prière des enfants en faveur de leurs visiteurs.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.