0 4 minutes 2 mois

Ce mardi 4 juin 2024, des milliers d’écoliers de Bukavu ont fini la passation de l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP). Après des semaines de préparation intense, les élèves ont enfin pu mettre à l’épreuve leurs connaissances dans l’espoir de décrocher leur certificat de fin d’études primaires.

À la sortie du centre d’examen, les visages des écoliers étaient empreints d’une multitude d’émotions. Certains affichaient un sourire radieux, signe de soulagement après avoir franchi cette étape importante, tandis que d’autres semblaient préoccupés, réfléchissant sur leur performance.

Parmi les élèves interrogés par un Reporter de Watoto News, certains ont exprimé leur satisfaction quant au déroulement de l’examen.

” Les questions étaient abordables et je me suis bien préparé, donc je suis confiant pour le résultat. Je me suis sentie très bien et je me sens en forme parce que je sais que je vais réussir. Les maîtres nous ont beaucoup exercés. Ils nous ont bien enseigné alors on a bien travaillé,” a déclaré Zihiruka Kashemwa Joëlle, élève de 6ième année primaire au CS La Fontaine.

Son camarade, Aksanti Bakulikira, a également partagé un sentiment positif.

“J’ai donné le meilleur de moi-même et je suis fier de ce que j’ai accompli aujourd’hui. Pendant toute l’année nos maîtres nous formaient. Je suis content car je vais partir aussi au secondaire. Je crois que je vais réussir car j’ai bien travaillé l’examen. Avant, quand on me disait que je vais passer l’Enafep j’étais vraiment stressé mais quand j’ai commencé à le faire, j’ai vu que c’était facile,” note-t-il.

Par ailleurs , d’autres écoliers ont exprimé leur inquiétude quant à certaines questions auxquelles ils ont eu du mal à répondre.

“Il y avait une question qui m’a posé problème, mais j’espère que cela n’aura pas trop d’impact sur mes résultats. Par exemple, les maths, c’était difficile et compliqué même”, a confié Happy Kless, une autre élève.

Les parents présents à la sortie du centre d’examen étaient également partagés entre l’espoir et l’anxiété.

” Nous avons encouragé nos enfants à travailler dur et à se concentrer sur leurs études, mais c’est toujours stressant de les voir passer par cette épreuve “, a déclaré Mme Ntumba, mère de l’un des candidats.

Pour les enseignants, cette journée était également chargée en émotions.

” Nous avons consacré beaucoup de temps et d’énergie à préparer nos élèves pour cet examen, et aujourd’hui nous sommes fiers de les voir franchir cette étape avec courage et détermination. Nous espérons que les résultats seront positifs vu le temps et la concentration donnés à ces épreuves”, a partagé Kujirakwinja, enseignant à l’école primaire Lumière de Bukavu.

Rappelons que plus de deux millions d’écoliers obt participé à l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP) en RDC. Au Sud-Kivu 1, plus de 96 mille élèves y ont pris part.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.