0 2 minutes 2 mois

Ce samedi 1er juin 2024, Asmde Relief, en collaboration avec le COJESKI, a lancé une campagne de sensibilisation contre les discours de haine, en faveur des jeunes de la ville de Goma au Nord-Kivu.

Selon le représentant de cette organisation, l’objectif de cette activité est de limiter la propagation d’informations non vérifiées qui incitent souvent à la haine au sein de la communauté, situation notamment à la base des conflits dans la province du Nord-Kivu.

“Nous menons cette campagne pour lutter contre le discours de haine et promouvoir une communication non-violente dans cette région en guerre, car nous pensons que les discours de haine peuvent être à l’origine de ces conflits persistants,” a déclaré Moïse Byenda, représentant d’Asmde Relief.

L’organisation appelle les jeunes à faire preuve de maturité face à la propagation de fausses informations et de messages de haine, qui nuisent non seulement aux cibles, mais aussi à leurs propres frères.

“Nous attendons de la jeunesse un esprit patriotique et plus de maturité pour limiter ces messages de haine, car elle représente une majorité numérique. La diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux a un impact négatif sur la communauté,” a poursuivi Moïse Byenda.

Cette campagne, qui durera 6 mois, ciblera en premier lieu la jeunesse, considérée comme de véritables agents de sensibilisation, pour atteindre d’autres groupes et mettre fin à la propagation de fausses informations.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.