0 2 minutes 3 mois

On en sait un peu plus sur le bilan de l’explosion des bombes vendredi dernier dans des sites de déplacés de la guerre du M23, dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

Au total, 6 enfants de moins de 11ans, et 4 jeunes de moins de 22 ans, ont perdu la vie dans cette explosion, sans compter les personnes adultes.

Ces bombes probablement larguées par les rebelles du M23, ont touché les quartiers Mugunga et Lac Vert.

Luanda Janvier, responsable du site de déplacés de 8ème CEPAC, au quartier Lac-Vert, affirme que ce sont les enfants et les jeunes qui ont été les plus impactés par cette explosion, et dresse un bilan :

Parmi les victimes il y a Sifa kipimo, une fille de 10 ans originaire de Sake. Rehema Imani, âgée aussi de 10 ans venue de Shasha. Baluge Safari âgé de 9 ans, originaire de Sake. Lumoo Balume âgée de 7 ans. Christophe Pascal de 6 ans. Mérite Ndayambaje de 4 ans. Nous avons aussi Daudi Buesha, un jeune garçon âgé de 21 ans, Gisèle Balume âgée de 17 ans, Ndoole Balume de 17 ans, et Furaha Balume de 14 ans,” indique-t-il.

Une explosion qui rappelle la fragilité de la paix dans l’Est de la RDC, en particulier la guerre au Nord-Kivu, et la nécessité de protéger les enfants touchés par cette crise.

Stella

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.