0 3 minutes 3 mois

Des dizaines de jeunes et femmes ont bénéficié lundi, des kits modernes de coupe et couture, afin d’encourager l’entrepreneuriat dans la chefferie Rubenga, territoire d’Idjwi au Sud-Kivu. Un don de l’organisation ADESO (Association pour le Développement Economique et Social).

Bertin Mbayu, chef de projet chez ADESO, souligne que cette première étape du 22 avril 2024, concerne des jeunes de la filière « coupe et couture » qui ont reçu de machines à coudre modernes, fer à repasser, miroirs, des portes mentons et, d’autres accessoires importants dans les ateliers.

Selon lui, il s’agit des besoins présentés par chaque groupe de jeunes et de femmes, constitué en association villageoise d’épargne et des crédits (AVEC).

Quelques mois avant la remise de kits, ces bénéficiaires ont été formés sur la gestion, les techniques entrepreneuriales et autres astuces pour bien gérer les recettes, dépenses et la pérennisation de leurs associations.

L’une des jeunes bénéficiaires, Riziki, remercie l’organisation ADESO pour cette assistance en faveur des femmes et jeunes pour le renforcement de leur autonomisation.

« Je suis remplie de joie car ces kits que nous venons de bénéficier aujourd’hui sont d’une importance capitale pour nos AVEC en général et en particulier pour l’économie de nos familles. Merci beaucoup à ADESO qui a sélectionné les jeunes filles et garçons et des mamans,» dit-elle, après réception de ses matériels.

De sa part, le Président du conseil territorial de la jeunesse d’Idjwi, Chance Habimana Lwagera, parle d’une avancée car depuis longtemps, les jeunes entrepreneurs n’avaient aucun soutien pour le bon avancement de leurs activités.

« C’est une joie immense pour moi de constater qu’après la formation de plus de 300 jeunes dans l’entrepreneuriat en chefferie Rubenga, ils viennent d’être dotés de kits pour renforcer leurs activités grâce au projet de l’organisation ADESO. Ceci pour la relance économique des jeunes. Je remercie cette organisation et je demande aux autres partenaires de soutenir ces mêmes initiatives. Au gouvernement congolais, d’exonérer ces jeunes afin de bien assoir leurs petites activités » plaide-t-il.

A en croire cette organisation, autre phase devrait être lancée à partir du mois de mai prochain, pour permettre la dotation des matériels aux groupes de jeunes des autres filières.

Une initiative qui rentre dans le projet d’appui à la relance économique et la création des emplois en faveur des jeunes et des femmes dans la chefferie Rubenga, financé par la Direction de Développent de la Coopération Suisse.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.