0 2 minutes 4 mois

OPINION JEUNE

Je suis Marie Kandende, porte-parole des étudiants de l’Université Évangélique en Afrique (UEA) et chargée du genre à la représentation provinciale des étudiants du Sud-Kivu.

Pour la nomination de madame Judith Suminwa au poste de Premier ministre, je m’en vais d’abord la féliciter car ce n’était pas facile pour elle en tant que femme.

Mais elle a relevé le défi et s’est démarqué. Ça prouve à suffisance que notre pays respecte la question du genre et approuve que la femme peut aussi faire quelque chose dans la société.

On dit toujours ; ” éduquer une femme c’est éduquer toute une nation “.

En République Démocratique du Congo, la femme continue à se battre pour le développement durable.

Aujourd’hui nous avons l’échantillon de Madame Judith Suminwa comme Premier ministre.

Cette nomination nous encourage en tant que jeunes, à poursuivre nos rêves afin de relever le défi dans les jours à venir.

On dit tous les jours qu’être une femme c’est bien, mais quand on reconnaît ses capacités, c’est plus que bien.

J’en profite pour dire que lorsqu’on est une femme, ce n’est pas une faiblesse ou être en position de victimisation. C’est plutôt une occasion de se battre et de se tailler une place dans les instances de prise de décision.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.