0 3 minutes 4 mois

Le Parlement d’enfants de la ville de Goma au Nord-Kivu, plaide pour la protection des enfants contre les effets du réchauffement climatique et de l’insalubrité.

Il l’a dit lors d’une rencontre ce vendredi 29 mars, avec le Maire de la ville de Goma. Cette rencontre était l’occasion de présenter à l’autorité urbaine le nouveau comité du parlement d’enfants.

Cette structure a exhorté les autorités politico-administratives à redoubler d’efforts pour préserver les plus jeunes des dangers liés au réchauffement climatique et à l’insalubrité.

Selon elle, les catastrophes climatiques ont augmenté de près de 30 % depuis les années 1990. Les habitants de Goma se retrouvent ainsi dans un environnement précaire, impactant directement leur qualité de vie et touchant particulièrement les enfants, qui sont les plus vulnérables.

Par ailleurs, après avoir parcouru différents quartiers de la ville, le parlement d’enfants dit avoir constaté la présence d’immondices jetées ici et là, ainsi que la vente d’aliments non couverts le long des routes. Cette situation expose la population à de multiples maladies, selon lui.

Afin de remédier à cette situation, les enfants recommandent aux autorités d’évacuer les déchets vers des lieux appropriés, loin des zones habitées.

Cette mesure vise à protéger les enfants, conformément à l’article 6 de la Convention internationale des droits de l’enfant, qui stipule que chaque enfant a le droit de grandir dans les meilleures conditions possibles.

Ampire Josaphat, Président du comité du parlement d’enfants, demande également la mise en place d’équipes de sensibilisation et la création de poubelles, pour garantir un environnement sain et sûr pour tous les habitants de Goma.

En réponse, le Maire de la ville, Commissaire supérieur principal Kapend Kamand, a encouragé ces enfants à poursuivre leurs sensibilisations au sein des écoles, pour non seulement sensibiliser les enfants sur les conséquences du changement climatique, mais également la gestion responsable des déchets.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.