0 3 minutes 4 mois

Des jeunes ambassadeurs de la paix de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, ont échangé ce samedi 23 mars, sur le rôle de la femme dans la consolidation de la paix et la cohésion sociale en RDC.

C’était lors d’une conférence ténue dans la salle CLAC, à l’Athénée d’Ibanda, sous le thème national “Accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et filles dans la paix pour un Congo paritaire”.

Au cours de cette séance qui entre dans le cadre de la célébration du mois de la femme, différents intervenants ont abordé les enjeux de l’égalité des sexes et le rôle essentiel que peuvent jouer les femmes dans la consolidation de la paix.

Jack Baguma, l’un des intervenants et point focal urbain des ambassadeurs de la paix, se réjouit que les jeunes ambassadeurs sachent désormais comment impliquer activement les femmes dans les initiatives visant à construire la paix.

Les femmes ont un rôle très important à jouer dans la consolidation de la paix. Elle doit être sensibilisatrice sur des questions de la paix, mais aussi médiatrice dss conflits, et dépositaire des valeurs pour jouer ce rôle important dans notre société,” déclare-t-il.

De sa part, Mme Gloria Sifa Mwagalwa, plaide pour la participation des femmes dans les sphères décisionnelles et les initiatives de paix.

Même plaidoyer pour Mme Déborah Mubalama, Coordonnatrice de l’organisation Mwanamke Shujaa, qui appelle les ambassadeurs de la paix à être également des ambassadeurs de l’égalité des sexes, pour que la femme puisse participer, au même que l’homme, à la cohésion sociale et à la cohabitation pacifique dans la communauté.

Au nom du Comité provincial du PBEA, Ernest Muhero a encouragé les jeunes ambassadeurs pour cette initiative. Celui-ci espère que cet événement servira de catalyseur pour des actions concrètes et un engagement renouvelé envers l’égalité de genre et la promotion de la paix.

A l’issue de cette séance, les jeunes ambassadeurs promettent de mener des actions pour que la parité ne soit plus seulement un souhait, mais une réalité, afin que la femme puisse avoir les ressources nécessaires pour contribuer à la paix.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.