0 2 minutes 4 mois

À l’occasion de la Journée Internationale des Femmes le 8 mars 2024, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, a réaffirmé l’engagement de la RDC à garantir la scolarisation complète des jeunes filles congolaises.

A cette occasion, le Ministre a souligné que la scolarisation complète des jeunes filles est cruciale pour leur autonomisation et la promotion de l’égalité des genres.

La RDC a fait des progrès significatifs dans ce domaine, notamment grâce à la Stratégie Nationale de Promotion de la Scolarisation des Filles (SNPSF), qui vise à surmonter les obstacles socio-culturels et économiques à l’éducation des filles.

Plusieurs partenaires ont également souligné l’importance de l’éducation des filles pour briser le cycle de la pauvreté et améliorer l’environnement socio-économique.

Cependant, des défis demeurent. Les barrières socio-culturelles, continuent de limiter l’accès des filles à l’éducation, en les cantonnant dans des rôles traditionnels.

La gratuité de l’enseignement primaire en RDC a permis d’augmenter la scolarisation des filles. Mais pour des observateurs, il est essentiel de maintenir cet élan, et l’étendre même au niveau du secondaire, pour assurer leur autonomisation et leur participation égale dans tous les aspects de la société.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.