0 1 minute 5 mois

L’insécurité grandissante a déjà causé la fermeture de vingt-six écoles, dans le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

Selon un rapport de la Coordination humanitaire, plus de 10.000 élèves, parmi lesquels 3.000 filles, sont privés d’accès à l’éducation.

Dans ce rapport, OCHA note que les écoles touchées par cette crise se situent principalement dans les localités de Makeke, Mambembe, Bandipaka et Katsoma.

Face à cette situation alarmante, les enfants et les enseignants ont dû fuir vers des zones plus ou moins stables, telles que l’axe Bella-Biakato et le Nord-Kivu voisin.

Notons que malgré l’état de siège instauré depuis bientôt 3 ans, la province de l’Ituri continue de faire face à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers qui sèment terreur et désolation dans cette entité.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.