0 3 minutes 5 mois

Le gouvernement congolais envisage la construction d’une école publique pouvant accueillir plus de 5 mille élèves à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. C’est dans le cadre de la gratuité de l’enseignement primaire décrétée par le président Félix Tshisekedi depuis quelques années maintenant.

L’information a été livrée lors de la visite d’une délégation des autorités éducationnelles de Kinshasa qui séjourne à Lubumbashi pour examiner ce projet de construction d’une grande école.

Selon elle, cette école permettra aux élèves de Lubumbashi de bénéficier des avantages de la gratuité de l’enseignement.

La délégation, conduite par Daniel Ebondo Kashama Khom, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), s’est rendue sur le chantier situé dans le quartier plateau trois de la sous-division éducationnelle Lubumbashi 4.

La visite a permis de découvrir un vaste bâtiment comprenant 39 salles de classe, une salle polyvalente, deux aires de jeux et des salles des professeurs construites en béton armé.

Daniel Ebondo a expliqué que le ministre de l’EPST, conscient de la demande croissante en matière d’infrastructures scolaires, s’engage à multiplier le nombre d’écoles publiques afin de concrétiser la gratuité de l’enseignement primaire dans tout le pays, conformément à la vision du président de la République.

De sa part, le directeur de la province éducationnelle du Haut-Katanga 1, Joseph Mwinkeu Tshiend, a salué cette initiative du ministre de l’EPST et a souligné que cette grande école résoudrait le problème de surpeuplement constaté dans les écoles publiques de la périphérie.

Il a également souligné que la sous-division éducationnelle Lubumbashi 4 ne dispose actuellement que d’une seule école publique.

Une satisfaction pour Guy Lombela, directeur national du Fonds pour la Promotion de l’Éducation et de la Formation (FPEF), qui a assuré que des fonds seront mobilisés pour soutenir l’acquisition de cette école

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.