0 2 minutes 6 mois

Pus de 150 enfants vulnérables, viennent d’être assistés en vivres par le journaliste Loni Irenge à Cireja, dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu. Ces enfants malnutris sont encadrés par l’organisation Se’zi, de l’artiste Naomi Kashibura.

Lors d’une visite de solidarité effectuée ce dimanche 28 janvier à Cireja avec ses amis, le journaliste Loni Irenge a chanté et dansé avec ces enfants, avant de distribuer de la nourriture.

Une façon de partager la joie et redonner sourire à ces enfants, au delà de son travail quotidien de journaliste ami de l’enfant, qui l’amène régulièrement à informer sur les questions qui touchent les enfants.

“Depuis des années nous informons sur la situation et les difficultés des enfants. Mais j’ai pensé qu’en plus d’informer je dois poser des actes pour venir en aide à ces enfants. Ils souffrent beaucoup, et il nous faut encore faire davantage,” déclare Loni Irenge.

Celui-ci mobolise les personnes de bonne volonté à se joindre à lui et à l’organisation Se’zi de l’artiste Naomi Kashibura, afin de renforcer la prise en charge de ces enfants malnutris.

Un geste salué par les enfants et leurs encadreurs, qui remercient le journaliste Loni Irenge pour sa générosité.

“Nous manquons de mots parce que cet acte est un bon geste et un bon souvenir pour tous ces enfants. Ces enfants sont encadrés ici mais il y a beaucoup de difficultés. Merci au journaliste Loni Irenge et ses amis,” déclare Philomène Namuzinzi, encadreure de ces enfants.

Notons que plus de 180 enfants sont pris en charge au Centre Mapendo, et encadrés par l’organisation Se’zi qui vise à lutter contre la malnutrition. Ils viennent de plusieurs villages du groupement de Bugorhe, notamment Kashenyi et Cireja.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.