0 2 minutes 8 mois

L’Association des Diabétiques du Congo (ADIC) appelle les parents de la ville de Goma au Nord-Kivu, à bien prendre en charge les enfants drépanocytaires, afin de préserver leur vie.

Dans un entretien avec Watoto News, M. Théophile, responsable de cette structure, affirme que les enfants drépanocytaires traversent des situations difficiles, parfois suite à la négligence de leurs parents.

Selon lui, seuls les médicaments ne suffisent pas pour garder ces enfants en bonne santé.

Les soins des diabétiques ne se limitent pas seulement aux médicaments. Ça doit être accompagné d’une bonne nourriture, appropriée, et un bon environnement qui contribue à leur bien-être. Toutes ces choses doivent marcher ensemble. Sans l’une, l’autre est inutile,” affirme-t-il.

ADIC dit avoir enregistré plus de 5 enfants qui ont perdu la vie cette année, par manque d’une prise en charge complète.

Cette structure demande aux bailleurs de l’appuyer, pour qu’en plus des médicaments donnés aux enfants drépanocytaires, ces derniers puissent bénéficier d’une prise en charge holistique.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.