0 2 minutes 9 mois

L’association Solidarité pour la Promotion du Développement Intégral et les droits de l’homme (SOPRODI/DH) alerte sur la vente des boissons alcoolisées aux alentours des écoles du centre scolaire de Kasindi, dans le groupement Basongora, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Dans un entretien, le Coordonnateur provincial de cette structure affirme que la vente des boissons dans ces lieux pousse les élevés à s’enivrer avant, pendant et après les heures de cours. 

Alphonse Kaputhu appelle les autorités scolaires, ainsi que les services de sécurité à intervenir, afin de préserver l’éducation de ces enfants, qui selon lui, n’apprennent plus grand chose.

Les propriétaires des maisons de tolérance à la base de ces antivaleurs doivent être interpellés. Nous condamnons aussi les enseignants car ils devraient aussi assurer un contrôle et une surveillance totale des enfants, même pendant les heures de récréation. Les enfants sont devenus des ivrognes,” fustige-t-il.

Et d’ajouter : “Nous demandons à la Police de la protection de l’enfant de nous accompagner parce que nous allons identifier toutes les portes qui vendent ces boissons. Les enseignant devraient aussi nous aider à dénoncer afin de matérialiser cette recommandation. Nous devons nous battre pour avoir des enfants, des élèves utiles,” insiste-t-il.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.