0 2 minutes 5 mois

L’école primaire Mbinza, menacée par les inondations, doit être déplacée d’urgence, afin que les enfants puissent continuer à apprendre dans de bonnes conditions, selon la Société Civile d’Irhambi-Katana, en territoire de Kabare au Sud-Kivu.

Dans un entretien avec Watoto News, cette structure indique que depuis un temps, cette école officielle située sur un terrain marécageux subit régulièrement les assauts des eaux de pluie et des eaux souterraines.

Cette situation compromet la qualité de l’enseignement et la sécurité des élèves et des enseignants.

Depuis le début de l’année, la Société Civile affirme que deux salles de classe sont devenues inutilisables, et la cour de récréation est impraticable.

L’école, qui accueille 351 élèves, est l’une des plus importantes du village de Mabingu et a formé de nombreux cadres de cette entité.

Face à cette urgence, la société civile du groupement d’Irhambi-Katana, par l’entremise de son président Emery Murhula, plaide pour la délocalisation de l’école dans un autre endroit du même village.

Cette structure rappelle que la gratuité de l’enseignement primaire, instaurée par le gouvernement congolais, ne suffit pas à couvrir les frais de fonctionnement et de déplacement de l’école.

Elle sollicite ainsi l’intervention des autorités à tous les niveaux, des ONG, des partenaires techniques et financiers, ainsi que des notables et des personnes de bonne volonté.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.