0 2 minutes 3 mois

La coordination des comités d’élèves de Butembo, située dans la province du Nord-Kivu, réclame des éclaircissements sur l’éventuelle suppression des frais de participation à l’Examen d’État de 2024.

Elle le dit dans une correspondance adressée aux députés nationaux élus de Butembo, et consultée par Actu7.cd.

Selon ces élèves, les députés Jeannine Katasohire et Remy Mukweso avaient promis, le 9 mars, l’exonération des finalistes du Nord-Kivu des frais de l’examen d’État pour la session de 2024.

Suite à cela, le gouverneur militaire du Nord-Kivu aurait affirmé que, grâce à des démarches de lobbying, le gouvernement central assumerait ces coûts.

Cependant, malgré ces déclarations, les autorités provinciales n’ont pas encore diffusé de décision officielle concernant la suppression de ces frais, qui avaient d’abord été établis à 130 000 Francs Congolais, puis les diminués à 100 000 FC.

La coordination des comités d’élèves manifeste son mécontentement face à la continuation de la perception de ces frais dans les établissements secondaires de la région, semant le doute chez les élèves.

Ces élèves s’interrogent sur la probabilité d’une fraude de la part des directeurs d’écoles, ou d’une stratégie électoraliste de la part des politiciens.

C’est ainsi qu’ils sollicitent des explications sur cette affaire, de la part des responsables du secteur de l’éducation en province, pour que les parents prennent des dispositions en rapport avec le paiement de ces frais.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.