0 3 minutes 5 mois

Après la commune d’Ibanda, les ambassadeurs de la paix viennent de relancer leurs activités pour l’année 2024, dans les communes de Kadutu et Bagira, ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Lors d’une séance tenue dans les deux communes ce mardi 27 février, ces ambassadeurs de la paix ont indiqué que pour ce premier trimestre, ils procèderont à la cartographie des sujets à conflit dans leurs communautés, en vue de proposer des actions qui vont contribuer à bâtir la paix

« Comme ambassadeurs de la paix, nous sommes là pour la gestion, la prévention des conflits et la promotion de la paix. A ce jour nous sommes dans la période d’identification des conflits dans nos quartiers, après on aura le travail de mettre en place des stratégies de résolution et de prévention des conflits,» déclare Guy Ntabaza, point focal des ambassadeurs de la paix à Bagira.

Des propos qui rejoignent ceux de Romulus Akonkwa, point focal des ambassadeurs de la paix à Kadutu, qui invite la population à s’impliquer dans cettz quete de la paix, en accompagnant les ambassadeurs.

« Nous disons merci à l’UNICEF et au Gouvernement pour l’appui qu’ils nous donnent. Nous demandons à la population d’adhérer à cette initiative et comprendre que la paix est une affaire de tout le monde. C’est pour que nous puissions vivre dans un environnement sans conflits, où il n’y a que la paix et rien que la paix » indique-t-il.

Signalons que le programme des jeunes ambassadeurs de la paix qui a été lancé en septembre 2023 au Sud-Kivu , a déjà formé plusieurs centaines de jeunes bâtisseurs de la paix, et qui contribuent à la prévention des conflits dans différentes avenues et quartiers. Ce programme du Gouvernement bénéficie du soutien de l’UNICEF et de l’accompagnement du comité provincial du PBEA.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.