0 2 minutes 8 mois

La campagne de vaccination contre la poliomyélite a été lance ce jeudi 16 novembre dans la ville d’Uvira au Sud-Kivu, en faveur de plus de 75.000 enfants.

Lors de la cérémonie de lancement de cette troisième phase de la vaccination contre la poliomyélite cette année, le Maire de la ville, Kiza Muhato, a demané aux vaccinateurs de dénoncer auprès des services de sécurité, tout parent qui va refuser de faire vacciner son enfant.

Selon lui, ces parents seront “arrêtés” par les services de sécurité. Pour le Maire de la ville d’Uvira, la santé des enfants doit être protégée .

Pour lui, ne pas faire vacciner son enfant contre la poliomyélite, c’est l’exposer aux lourdes conséquences, notamment la mort ou la paralysie la toute sa vie.

Signalons que pendant 3 jours, des enfants de moins de cinq ans seront vaccinés, peu importe leur statut vaccinal antérieur.

Depuis ce jeudi, des équipes de la zone de santé d’Uvira qui font la vaccination, ont été déployées sur terrain pour passer de porte à porte, afin que chaque enfant puisse revoir deux gouttes de vaccin contre la poliomyélite.

Lors du lancement, certains enfants ont reçu le vaccin sur le lieu même. Le lancement de cette campagne a été fait par Maire de la ville, en présence de plusieurs couches de la population et des partenaires du Gouvernement.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.