0 2 minutes 9 mois

Le Bureau de l’UNICEF à Mbandaka, dans la province de l’Equateur, sollicite la publication d’un arrêté, interdisant formellement la vente des aliments thérapeutiques sur le marché, notamment le plympy nut.

Bakary Sogoba, chef de bureau de l’UNICEF à Mbandaka, l’a dit vendredi lors de la revue annuelle des activités planifiées et exécutées par ses partenaires au cours de l’année 2023.

Celui-ci indique que bien qu’il existe désormais un comité multisectoriel qui a été mis en place, la vente de ces produits se poursuit.

Le chef de bureau de l’UNICEF rappelle que le plympy nut est un produit exclusivement réservé aux enfants souffrant de la malnutrition aiguë sévère, et non pour les enfants en bonne santé. Selon lui, cet intrant peut poser des graves problèmes de santé à long terme.

«J’ose espérer que ce plaidoyer sera porté aux hauts niveaux pour que nous puissions apporter une solution à cette problématique et s’assurer que les enfants qui sont malheureusement victimes de malnutrition sévère puissent avoir leur droit au traitement via le plympy nut,» a-t-il indiqué.

Organisée par la Division provinciale du Plan, cette revue a réuni différentes autorités, ainsi que des responsables des organisations partenaires de l’UNICEF, dans la salle de formation Excellentia de l’ISP/Mbandaka.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.