0 2 minutes 3 mois

La session préliminaire de l’EXETAT a été lancée ce lundi 6 mai 2024 dans les trois centres d’examen de la sous-division de l’EPST Rutshuru 1, située dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Ce lancement a été largement retardé, ce qui a suscité des rumeurs d’annulation de la session dans le territoire de Rutshuru. La cause de ce retard reste inconnue.

Selon l’inspecteur chef de la division secondaire de la sous-division Rutshuru 1, les trois centres d’examen ont accueilli les élèves finalistes depuis 15 heures.

Amos Kahundu confirme que les épreuves ont débuté en fin d’après-midi dans la sous-division Rutshuru 1.

Je suis actuellement au centre Rutshuru 1, au niveau du Lycée Mapema. Tout se passe bien, il n’y a pas de problème. Les élèves sont concentrés et travaillent ici même, au niveau de l’EP Bukoma, qui est le site du centre Rutshuru 2, ainsi qu’à l’Institut Jomba, où se situe le centre Rutshuru 3. Bien sûr, les élèves se sont dispersés ce matin parce qu’ils ont manqué les consignes, mais tout va bien“, indique-t-il.

Notons que ces épreuves préliminaires ont également eu lieu ce lundi à Vitshumbi, ainsi que dans les centres d’examen de Kibirizi, qui ont été délocalisés à Kanyabayonga, dans la sous-division Rutshuru 2.

Cependant, l’annulation de dernière minute du lancement de la session préliminaire des Examens d’État de l’édition 2024 a entraîné la paralysie des activités scolaires à Nyamilima, dans la sous-division Rutshuru 4.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.